Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les journées du patrimoines 2013 (partie 1) - Le Crédit Municipal de Toulouse

Publié le 16 Septembre 2013 par InfestedGrunt

Comme tous les ans, les institutions et les particuliers ouvrent leurs portes aux visiteurs lors des Journées Européennes du Patrimoine (JEP). A Toulouse, les grands sites (Capitole, Saint Sernin, les Augustins,...) ainsi que les lieux habituellement fermés (Hotel Aseza, Palais Consulaire de la CCI, Hopital La Grave,...) ont ouvert leurs portes à tout le monde.

Cette année, j'avais décidé de faire des lieux plus insolites ou de redécouvrir des lieux que j'ai déjà vu mais pas visité. Mon choix s'est porté sur 3 lieux : le vénérable Crédit Municipal de Toulouse, l'institution Université Paul Sabatier (mon lieux d'études) et le mystérieux Hôpital Marchant.

En ce samedi ensoleillé, je me rend à l'Office du Tourisme de Toulouse, dans le Donjon du Capitole, pour récupérer le plan de Toulouse pendant les #JEP2013. Petit passage devant une vieille pierre sur Internet :

Une fois le plan en main, petit calcul de tête pour faire un tracé comprenant le maximum de monument et dans les horaires indiqués. Exit, le bus SC10 de l'ASPTUIT sur la ligne L16 de Tisseo et le bus-musée PR100 sur les 150 ans des transports à Toulouse au terminus 7 Deniers. Exit également la Bibliothèque d'Etude du Patrimoine (visite guidée le dimanche sur réservation) et l'ancien Collège de l'Esquille (visite le dimanche seulement) géré par le Trésor Public. Exit les studios de France 3 Midi-Pyrénées (sur rendez-vous et complet).

Direction la dernière exposition du Musée Saint Raymond sur la Musique dans les âges. Je ne vais pas dévoiler le contenu (sauf demande dans les commentaires) de l'exposition mais la musique et les contes ont participé directement ou indirectement à l'Histoire.

Une tricheuliade au #refletsdacide dans les sousterrains, une petite carte d'une exposition antérieure rendu (elle était pas Comode sur la carte) et direction le Crédit Municipal.

.

Bienvenue chez Ma Tante, comme le dit l'expression. Le Crédit Municipal permet de déposer des objets en gage. Contre de l'argent, l'objet est stocké dans les locaux (ultra-sécurisés ?) du Crédit. Le gageur peut alors récupérer son bien s'il paye la valeur de l'objet augmenté des frais de garde dans les 2 années suivantes. Au bout des 2 ans, le Crédit contacte le propriétaire qui peut renouveler le prêt ou reprendre son bien contre paiement.

Si le propriétaire ne répond pas à la demande du Crédit, son bien est alors mis en vente aux enchères. Le Crédit se rembourse sur le montant de l'enchère. En cas de trop perçu, le Crédit relance la recherche du propriétaire et lui donne 5 ans pour récupérer son du. Le cas échéant, le trop perçu est remis dans les caisses du crédit pour de nouveau prêt

les journées du patrimoines 2013 (partie 1) - Le Crédit Municipal de Toulouse

Pour le stockage de tous ces objets, le Crédit Municipal a à leur disposition une surface de 10 000 m2 réparti sur la Rue des Lois et la Rue Urbain Virty. D'un côté, le Crédit dispose des prêts tandis que de l'autre, il met en vente aux enchères. Dans les locaux, les objets sont précieusement stockés et étiquetés

Afin de ne pas se perdre dans les dédales de meubles et de casiers, une méthode de classement est utilisé : outre le Registre contenant la base de données des objets stockés et leur valeur, chaque objet est entreposé suivant la taille, le poids et dans des boites de couleurs (une couleur par année).

Depuis 1998, le Registre est informatisé et une partie des locaux ont été refait, permettant de réduire l'espace de stockage nécessaire.

Les objets gagés dans les Crédits Municipaux sont souvent des bijoux précieux (bagues, colliers,... en or ou en argent), des objets anciens, de la verrerie, des instruments de musique, du vin, des appareils photos, des dagues,...

Mais des objets plus insolites peuvent également être stockés. Ainsi, le Crédit Municipal a eu une voiture en gage dans les années 30, une couveuse à dinosaure et une ceinture de champion du monde de boxe.

les journées du patrimoines 2013 (partie 1) - Le Crédit Municipal de Toulouse

Outre le stockage, les Crédits Municipaux, comme leurs ancêtres les Monts de Piétés, assurent l'entretien des objets. Pendant les grandes épidémies (Peste pour le plus récent et choléra pour le plus ancien), les Crédits et les Monts ont une blanchisserie intégrée afin de nettoyer le linge gagé et, ainsi, éviter un retour d'infection chez le propriétaire.

Le Crédit Municpal a, à cette occasion, mis en vitrine quelques objets prévus pour les prochaines ventes. Les enchères sont prévus tous les 3eme mercredi (objets précieux), jeudi (bijou or-argent) et vendredi (autres objets) du mois, suivant le stock mis en vente

les journées du patrimoines 2013 (partie 1) - Le Crédit Municipal de Toulouse

Après cette visite dans le monde du Crédit, je vais voir le Palais Consulaire de Toulouse occupé par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute-Garonne. J'avais "visité" une partie du bâtiment lors de ma recherche d'informations sur le statut d'autoentrepreneur, en particulier la Salle de gala de style napoléonien. Mais je n'avais pas idée des autres salles situées dans l'aile côté Croix Baragnon. Le bâtiment est rempli de tableaux et de fresques contemporains comme de l'époque napoléonienne. Dans la salle du Conseil de la Chambre, une fresque immense représente Toulouse vu des Jacobins.

Mais, finalement, la Bibliothèque du Palais est la pièce qui m'a fait tiqué. Le plafond en poutre apparente et dessiné a été caché pendant de nombreuses années par un faux plafond. Un gachi !

les journées du patrimoines 2013 (partie 1) - Le Crédit Municipal de Toulouse

Si le plafond est intéressant architecturalement, le contenu de la Bibliothèque l'est autant. Ainsi, il contient de nombreux livres sur l'économie mais également sur les mathématiques (les bases de l'algèbre en 6 volumes, par exemple). Par contre, les livres en question ont été versés aux Archives Départementales pour leur protection

les journées du patrimoines 2013 (partie 1) - Le Crédit Municipal de Toulouse

Comme tout institution, la Bibliothèque de la CCI contient une portion dédiée aux lois et aux décrets, notamment avec l'intégrale du Journal Officiel et des décisions de la CCI de 1879 à 1988.

Dès que j'aurais un moment, je continuerais avec l'Université Paul Sabatier et les sportifs du CREPS

Commenter cet article