Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Publié le 19 Septembre 2013 par InfestedGrunt

Après avoir regarder l'intérieur de Toulouse, j'ai décidé de tenter l'extérieur. La journée de Dimanche devait être consacré aux lieux hors du centre ville.

Mon premier choix s'est porté sur l'Université Paul Sabatier, dit Toulouse 3. Il s'agit de l'université où j'ai effectué mes études en informatique et une visite des locaux de cette bonne vieille fac ne fait pas de mal. J'ai terminé mes études au moment où le métro B allait enfin desservir la fac. En dehors de quelques passages rapides pour retrouver ma tante, professeur à l'UPS et à l'INSA (et médaillée de l'ordre du mérite -sa consécration d'une vie riche) spécialisée dans les structures, je n'ai pas pu découvrir toutes les grandes modifications apportés à la faculté des sciences depuis.

Le thème de la visite guidée est "les œuvres du 1% artistique". Allons bon... des œuvres artistiques à l'UPS. À part les cultures de l'UFR de biologie (au fond du campus, près du Canal du Midi) ou des "œuvres" de l'AEUPS, je n'en ai vu qu'à la Bibliothèque Universitaire (dont l'entrée a changé) et dans le bâtiment centrale (l'Administration).

Le rendez-vous est donné au Forum Louis Lareng, le batiment de l'Accueil de l'Université (qui, quand je l'ai quitté, était en construction). Vive les plans et autres cartes !

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Heureusement pour moi, l'attente n'a pas été très longue et seulement 4 personnes, guide inclus, était présents.

Le guide nous explique le principe du 1% artistique (ou culturel). Lorsqu'une administration construit un nouveau bâtiment, elle doit acquérir 1% du montant total de la construction en œuvre artistique. Si, la plupart du temps, les œuvres sont cachés dans le bureau du président ou dans un recoin du nouveau bâtiment, l’œuvre 1% du campus est à la vue de tous. Et, je dois l'avouer, il était tellement à la vue de tous qu'aucun professeur ou étudiant (moi inclus) ne savait que c'était une œuvre d'art. Son surnom : "l'horreur en béton" (sic)

Lors de la construction du campus de Rangueil (1970), l'université fait appel à l'artiste Philolaos pour créer une œuvre. Ce dernier imagine alors un Fil d'Ariane reliant le Restaurant Universitaire (l'actuel RU Rangueil 1) et les habitations (résidences universitaires et du personnel, côté Tripode C et UFR Chimie). Elle sera ouverte en 1973.

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS
Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Le Fil d'Ariane de Philolaos est ainsi ponctué 9 petites structures ainsi qu'un Amphithéâtre et un ziggourat. Le Fil était représenté par des câbles en fer posés sur du béton afin de permettre le cheminement des piétons. Philolaos est aidé par deux autres artistes : Henri Guérin réalisa le kiosque-corolle à proximité de l’Amphithéâtre tandis que Pierre Lébe créa une fontaine au carrefour du chemin piéton et de la route à côté du ziggourat.

Le Fil d'Ariane a subi les affres du temps : la fontaine a disparu du paysage infestée par l'eau stagnante et le bambou. Elle fait maintenant partie d'un rond-point dont de nombreux passants se pose la question de l'utilité. Les autres monuments sont usés et défigurés. Mes co-visiteurs sont, d'ailleurs, déçus par le manque d'entretien de la part de l'université de l'œuvre.

Une partie du Fil d'Arianne a d'ailleurs disparu sous l'UPSidium (la cantine du personnel) dont le 1% artistique est le mobilier.

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Malheureusement, seuls le Fil d'Ariane et ses monuments sont accessibles lors des Journées du Patrimoine : les bâtiments de l'université contenant les autres œuvres 1% (UPSidium, Bibliothèque Universitaire Sciences, Administration Centrale et E4) sont fermés durant le week-end.

La visite terminée (trop tôt ?), je décidé d'aller sur le site le plus proche. Chance pour ma pomme : le CREPS ouvre pour la première fois ces portes à tout le monde. En plus, le Château de Lespinet est juste de l'autre côté du Canal du Midi.

Alors que je me dirigeais vers le CREPS, je croise des kayakistes avec leurs rames. L'un d'eux me demande où est la mer. Je lui réponds qu'il faut suivre le prochain cours d'eau (Canal du Midi). En amont ou en aval ? Les deux, mon capitaine :D

J'arrive alors à l'entrée : le CREPS, le Centre Régionale de l'Education Physique et Sportive ... de Ressources, d'Expertise et de Performance Sportives, profite de la Journée du Patrimoine pour promouvoir les sports.

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Le château de Lespinet est le bâtiment administratif du CREPS. Propriété de la famille Latécoère (les constructeurs d'avion), avec l’aérodrome de Montaudran tout proche, jusqu'en 1930, le château sera réquisitionné par l'armée allemande nazie puis les Forces Françaises de l'Intérieur pour y installer un hôpital. A la fin de la guerre, l'Etat exproprie les différentes familles pour y installer le CREPS.

Outre l’administratif, le château accueille ainsi dans le rez-de-chaussée le service médical du CREPS de Toulouse. Les athlètes malades peuvent recevoir les soins avec des salles de consultation, une imposante salle de bain et une grande salle de kinésithérapie.

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS
Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS
Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Ces salles de soins occupent l'ancienne cuisine dont ils ont gardé les montes-plats. Le sous-sol regorge également d'un réseau de petites salles dont la salle de la chaudière au charbon et la cave à vin.

Par contre, les personnes au-delà de 1,70 devaient régulièrement se baisser pour ne pas enlever les toiles d’araignée et d'une certaine corpulence devait frotter les pauvres briques des ouvertures.

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Une fois la cave visitée et épousseté (1m91 et le quintal) *kof*, direction le toit.

En effet, la toiture du château est atypique avec ses grandes ouvertures et ses grands arcs pour soutenir la toitures. Lors de la réquisition en hôpital de fortune, les blessés légers étaient installés pour ne pas gêner le travail sur les blessés les plus lourds.

Malheureusement, la visite du toit n'a pu se faire que sur une partie sécurisée du plafond. En effet, des trous béants et des fissures dans le bois sous nos pieds étaient autant d'avertissements visibles sur le risque d'aller dormir un étage en dessous.

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS
Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Le CREPS faisait également portes ouvertures pour promouvoir le sport sous toutes ces formes (badminton, escalades, beach volley, parachutisme,...). Au vu de l'heure (environ 12h), peu d'activités était encore en démonstration.

Journées du Patrimoine 2013 Partie 2 - Rangueil : l'UPS et le CREPS

Mes expériences sur les stands encore disponibles :

Golf : casque obligatoire pour les spectateurs (tir imprécis et lâché de club) et menaces du jardinier (chasse-taupe)

Bowling : un strike et une latte de parquet à refaire (pardon, mais je n'y étais pas tout seul sur ce coup)

Hockey sur Gazon : bien tenir la crosse, bien tenir la crosse lors d'un coup dans le palet

Escalade : et m... le vertige mais c'était une folie

A propos de folie, la prochaine partie de cette série de poste parlera de l'Hopital Marchant, l’hôpital psychiatrique de Toulouse spécialisé dans les fous et les imbéciles. Ces derniers ont des places toutes réservées.

Commenter cet article