Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage vers Lyon pour la 4G de SFR

Publié le 4 Décembre 2012 par InfestedGrunt in SFR, 4G, SNCF, ASF, RoadTrip, Montpellier, Narbonne, Lyon, lyon4gsfr

Jeudi 29 novembre, SFR m'avait invité à participer au lancement de la 4G à Lyon. Pour se faire, l'opérateur au Carré Rouge m'a offert un aller-retour depuis ma base de Toulouse jusqu'à Lyon. Les autres journalistes avaient droit à un aller-retour depuis Paris. La conférence de presse était à 12h15.

Donc, jeudi matin, je me lève à 6h du matin pour prendre le train TGV à 7h15 en Gare de Toulouse-Matabiau pour une arrivée à Lyon. J'en profite pour regarder les Guignols de l'Info de la veille et je note le sketch "GageDé Ready". Je profite du Presse de la Gare Matabiau pour me prendre de quoi tenir les 4 heures de train : le dernier mag 60 millions et la Dépêche du Midi du jour.

Sur le quai de la Gare, je vois que mon train est un double-TGV (un vers Lille-Europe avec arrêt à Lyon et un vers Marseille). Donc,

Après avoir dépassé les quais de la gare de Carcassone (pas d'arrêt prévu), le TGV s'arrête et les contrôleurs annoncent qu'un incident affecte le trafic.

Après l'annonce, l'attente. Un deuxième message des contrôleurs informe les passagers que l'incident affecte un TER qui es passé avant le TGV sans détail plus concret.

Au bout d'un moment, les contrôleurs annoncent que la TGV va à l'arrêt suivant, soit Narbonne sans plus d'informations. C'est à ce moment-là qu'un ami twitto (swingbox3) me signale l'accident via un article de Midi-Libre.

Arrivée à Narbonne (9, le TGV s'arrête à la Gare. Avec d'autres passagers, nous allons voir sur le quai les contrôleurs. Ces derniers nous informe sur l'incident mais n'indique rien de neuf et n'ont pas de consigne.

Voyant les contrôleurs et les agents SNCF (gilets rouge) dans la gare ne pas savoir répondre, un groupe de voyageurs recherche alors un taxi pour partir direction Montpellier.

Mon idée était alors de rejoindre la Gare de Montpellier-Saint Roch pour prendre un train vers Lyon.

Je profite de la balade dans le taxi pour recharger un peu mon téléphone avec une batterie de secours offert par un opérateur concurrent (Orange). J'en profite pour contacter l'équipe de SFR et mon collègue Gautier dans le Ch'Nord.

Une fois à Montpellier (10h30), je me dirige vers la Gare et m'informe que les prochains trains vers Lyon. Je vois un TGV en gare avec destination Paris-Gare de Lyon. Je demande alors aux gilets rouge s'il dessert la ville mais me répondent par la négative. Le prochain est alors signalés à 11h30 avec un retard estimé à 1h30, donc mauvaise idée.

Je me dirige alors vers la Gare Routière. Pas de bol pour moi : avec l'accident, la gare est saturée et les seuls bus se dirigeant vers Lyon n'était pas disponible avant un bon moment.

Donc, direction les locations, je loue à ce moment-là un véhicule auprès de Hertz pour rejoindre Lyon et invite d'autres personnes présentes chez les loueurs à me suivre. Une personne me rejoint alors.

Je regarde alors l'application Vinci Autoroutes pour voir s'il n'y avait pas de travaux sur le parcours : 1 seul incident (des réparations suite à un accident de la veille).

Je prends donc l'autoroute A9 direction Lyon avec une simple idée de dépasser légèrement la vitesse autorisée.

Mais le temps ne voulait pas que j'aille plus vite que la vitesse autorisée : en effet, la Tramontane et le Mistral m'ont ralenti avec leur importante bourasque.

L'Autoroute du Soleil (A7) est certes très utilisé par les Nordistes pour rejoindre le soleil pendant l'été. Pendant l'hiver, ASF (groupe Vinci) en profite pour refaire le goudron (mais les plumes sont partis avec le vent). Hélas, pour moi, les travaux n'étaient pas signalés et passer de 3 à 1 voie avec les camions n'est pas pratique quand la pression et le stress montent avec l'heure. Heureusement pour destresser, j'ai

Arrivée à Lyon, je dépose mon passager à une station de tramway avant de rejoindre la gare de Part-Dieu et lâcher mon véhicule. Le problème est que le loueur Hertz s'est trompé de terminus lors de la commande et j'ai profité qu'une autre client ouvre l'accès au parking pour rendre mon véhicule.

Une fois dans la gare, je contacte l'équipe de SFR pour les rejoindre dans le gros Cube installé sur le parvis. A ce moment-là, je vois repartir les journalistes venant de Paris dont Seb_PCI, mon vis-vis chez PCI, que je salue. Il me restait alors 1 heure pour recontrer IRL les équipes de SFR et profiter des démonstrations et des tests de la 4G ainsi que prendre des petits fours.

Une fois quelques démonstrations et tests effectuées, je repars en TGV pour revenir à Toulouse. Lors du contrôle de mon billet, je demande au contrôleur si le problème entre Montpellier et Sète était terminé. Pas d'information concernant un incident sur le parcours.

Et là, miracle, pas de soucis. Le voyage s'est déroulé sans accro. J'ai même pu préparer l'article sur la 4G dans le train et vérifier les photos prises à la volée.

Fin de l'aventure et du voyage à Lyon. Certes, j'aurais pu abandonner à Narbonne mais la 4G est tellement attendu qu'une expérience pareil n'était pas à louper. A partir de Montpellier, le recul n'était plus permis, vu que c'était encore bloqué vers Sète.

Commenter cet article